Fabrizio Hochschild, Représentant Résident

 Fabrizio Hochschild ©Nations Unies

Fabrizio Hochschild, du Chili, est le Représentant spécial adjoint pour la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) depuis juillet 2016.

M. Hochschild assume également les fonctions de Coordonnateur résident des Nations Unies, de Coordonnateur humanitaire et de Représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Il succède à Aurélien Agbénonci, du Bénin, qui a été nommé Ministre des affaires étrangères de son pays en avril 2016.   

M. Hochschild apporte à ce poste une vaste expérience dans les domaines de la consolidation de la paix et des affaires humanitaires.  Plus récemment, il a été adjoint à la Conseillère spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour le Sommet sur la gestion des déplacements massifs de réfugiés et de migrants. 

De 2013 à 2016, il a été Coordonnateur résident des Nations Unies et Coordonnateur humanitaire en Colombie.  De 2010 à 2012, il a occupé les fonctions de Directeur de la Division du personnel des missions au sein du Département de l’appui aux missions des Nations Unies, à New York, et de 2005 à 2009, celles de Chef des opérations de terrain et de la coopération technique au sein du Bureau du Haut-Commissaire aux droits de l’homme à Genève.

M. Hochschild a commencé sa carrière à l’ONU en 1988 avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) au Soudan.  Il a occupé plusieurs postes au sein du HCR, de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) et du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA). 

Il a servi les Nations Unies à Jérusalem (1990-1991), en Bosnie-Herzégovine (1991-1992), à Genève (1993-1996), à New York (1998-1999), au Timor oriental (2000), en Serbie (2001-2003) et en Tanzanie (2003-2005).

Il a également dirigé ou participé à des missions humanitaires ou de maintien de la paix plus courtes en Afghanistan, en Albanie, au Burundi, en République démocratique du Congo (RDC), en Haïti et au Soudan du Sud.

Diplômé de l’Université d’Oxford, en Angleterre, il a publié des études et des articles sur le leadership, les administrations de transition des Nations Unies, la réconciliation, la justice transitionnelle, la protection des civils et des sujets connexes.

Né au Royaume-Uni en 1963, il est marié et a trois enfants.

Aboubacar Sidiki Koulibaly, Directeur Pays

 Aboubacar Sidiki Koulibaly ©PNUD RCA/Christian Ndotah

Aboubacar Sidiki Koulibaly a rejoint le PNUD Centrafrique comme Directeur Pays en janvier 2014. De nationalité Guinéenne, il a eu sa première expérience avec le PNUD Guinée de 2008 à 2010 comme Conseiller du programme Gouvernance avant de servir son pays en tant que Ministre;des Audits, du Contrôle Economique et Financier en 2011-2012.

Il travaille de nouveau au PNUD en République Démocratique du Congo au Tchad en 2013, puis à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) fin 2013.

M. Koulibaly est diplômé de l’Ecole Nationale d’Administration de France (ENA, Promotion Copernic 2000-2002). Il a notamment travaillé sur le programme économique de la République de Guinée, la réforme de l’administration et la lutte contre la corruption tout en assurant la coordination des politiques publiques.

Il a enrichi ses connaissances dans le domaine de l’analyse des politiques publiques, du leadership et du management des projets de développement au sein de prestigieuses universités américaines, notamment auprès de University of North Carolina at Chapel Hill, Duke University et Harvard University.

Tout au long de sa carrière, M. Koulibaly a publié de nombreux d’articles liés à la lutte contre la corruption, la décentralisation, la réforme du secteur de la sécurité et les libertés individuelles.

Aboubacar Sidiki Koulibaly est marié et père de trois enfants.