Nos objectifs

Alt text for imageLa République centrafricaine, avec l’appui de ses partenaires, a engagé des réformes en vue de créer un cadre propice à la mise en œuvre des programmes de lutte contre la pauvreté.Photo: Franck Bitemo

La réduction de la pauvreté demeure au cœur du mandat du PNUD en RCA ou deux personnes sur trois  vivent en dessous du seuil de pauvreté (65%) avec une incidence plus prononcée en milieu rural avec près de trois personnes sur quatre soit 73% des populations rurales. La réduction de la pauvreté s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de relèvement immédiat intégrée 2013-2015 du PNUD, suite au repositionnement des domaines d’intervention du bureau dicté par la récente crise dont les méfaits sont loin de s’atténuer.

Les  crises militaro-politiques récurrentes notamment celle déclenchée en décembre 2012 et ayant abouti à un changement du régime politique a occasionné d’importantes pertes d’actifs productifs et des moyens de subsistance des populations sur l’ensemble du pays. L’ampleur de la crise humanitaire  qui a occasionné plus de 200 000 personnes déplacées internes et le caractère multidimensionnel de la pauvreté notamment la pauvreté monétaire et la pauvreté alimentaire, replacent plus que par le passé la réduction de la pauvreté comme une des priorités  du PNUD pour les deux prochaines années.

Dans ce contexte, le PNUD focalise ses appuis en direction des communautés affectées en privilégiant deux domaines d’intervention à savoir d’une part les Travaux à Haute Intensité de Main d’Œuvre (THIMO) pour l’assainissement de la ville de Bangui, la réhabilitation des infrastructures communautaires  et à terme  la gestion des marchés et d’autre part la microfinance.