Les jeunes centrafricains sensibilisés aux notions de microfinance

07 mai 2012

fileLes jeunes visitent un etablissement de microfinance de la capitale centrafricaine. Photo PNUD-RCA/Christian Ndotah.

Une soixantaine de jeunes garçons et filles ont participé à l’atelier sur le thème de l’« Accès aux services financiers des Etablissements de Microfinance et Promotion de micro entreprises et d’emplois jeunes ». Trente (30) jeunes proviennent du centre de formation de l’UTFAJEDE (Union des Techniciens en Faveur des Jeunes Désoeuvrés ; vingt (20) jeunes du centre Don-Bosco et dix (10) filles ressortissantes du Lycée Technique Féminin, installées comme micro entrepreneures.

L’atelier d’information et de sensibilisation de ces jeunes en formation professionnelle ou ceux déjà installés comme micro entrepreneurs a été organisé par le PNUD et l’UNCDF en partenariat avec l’ONG Mamboko na Mamboko dans le cadre du programme intitulé « Stratégie de Développement des capacités pour l’extension de l’accès aux services financiers par les populations vulnérables ».

L’ONG Mamboko na Mamboko intervient aux côtés des jeunes en formation professionnelle dans le cadre d’un projet de création d’un Centre de Jeunes Leaders, avec un volet formation dénommé: « Entreprendre autrement », avec pour but d’offrir aux jeunes centrafricains l’opportunité de développer l’esprit d’entreprendre en se formant et en accédant au microcrédit.

L’objectif de l’atelier était de donner l’opportunité aux jeunes en formation professionnelle axée sur les métiers ou ceux déjà installés comme micro entrepreneurs, de rencontrer directement les responsables des principaux établissements de microfinance notamment : Crédit Mutuel de Centrafrique, Sofia Credit, Crédit Populaire de Centrafrique, Caisse Mutuelle des Cifadiennes de Centrafrique) et d’être informé sur les produits et services financiers et les opportunités que les établissements de microfinance peuvent offrir aux jeunes pour la création ou le renforcement d’une micro entreprise.

Durant l’atelier les participants ont suivi différentes communications (voir ci-dessous) et ont reçu des connaissances sur les Etablissements de microfinance agrées. Ils ont été informés et sensibilisés sur les services financiers offerts par lesdits établissements ainsi que les conditions d’accès. La deuxième journée a été consacrée à une visite guidée au sein des établissements de microfinance. Certains jeunes ont ainsi découvert le rôle et les avantages de ces établissements.

La RCA est confrontée au défi de réduction de la pauvreté qui touche deux centrafricains sur trois. La pauvreté affecte particulièrement les femmes et les jeunes qui représentent plus de la moitié de la population centrafricaine. L’extension de l’accès aux services financiers de proximité est une des voies à privilégier pour améliorer les conditions de vie des populations vulnérables.

C’est dans ce cadre que le Gouvernement, le PNUD et UNCDF sont engagés dans un programme conjoint « Stratégie de Développement des capacités pour l’extension de l’accès aux services financiers par les populations vulnérables. » Les appuis du PNUD, de UNCDF et du PBF dans le cadre de cette stratégie de développement visent à favoriser l’accès des femmes et des jeunes micro entrepreneurs des villes et des provinces aux services financiers afin de leur permettre de saisir les opportunités économiques.