La Représentante spéciale adjointe et Représentante Residente du PNUD en Centrafrique présente ses lettres de créances

13 févr. 2013

imageMadame Kaarina Immonen, nouvelle Représentante Résidente du PNUD en RCA et le Deuxième Vice-premier ministre, Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine, de la Francophonie et des Centrafricains de l’Etranger, Colonel Anicet Parfait Mbay. Photo PNUD/DR.

La Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général des Nations Unies en République centrafricaine, Coordonnatrice Humanitaire et de Développement et Représentante Résidente du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), Madame Kaarina Immonen, a présenté, le 13 février 2013 à Bangui, ses lettres de créances au Deuxième Vice-premier ministre, Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine, de la Francophonie et des Centrafricains de l’Etranger, Colonel Anicet Parfait Mbay.

Avec le Deuxième Vice-premier ministre, auquel elle a transmis les félicitations du Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, pour la formation du Gouvernement d’union nationale en République Centrafricaine, conformément aux accords signés à Libreville le 11 janvier 2013, Madame Kaarina Immonen a passé en revue les priorités et défis actuels de la RCA, au nombre desquels « la réponse humanitaire aux populations en attente d’assistance, notamment dans les zones occupées ».


« Je suis vraiment honorée d’être ici, en Centrafrique, et de pouvoir travailler avec tous les membres du Gouvernement et les autres partenaires nationaux et internationaux afin d’apporter le soutien de l’ONU au pays »
, a souligné la Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général, qui a aussi insisté sur « l’urgence de l’accès humanitaire aux populations », tout en réitérant l’« engagement des Nations Unies à accompagner le pays dans ses efforts multisectoriels ».

Nommée le 11 décembre 2012 par le Secrétaire général des Nations Unies, Madame Immonen, de Nationalité finlandaise, possède plus de 20 ans d’expériences dans les domaines de la prévention des conflits, des stratégies de relèvement au sortir d’un conflit, du développement et de la conduite d’opérations sur le terrain, acquises aussi bien dans des pays francophones, anglophones que russophones.
Madame Kaarina Immonen est arrivée à Bangui le 23 janvier 2013.