Le PNUD remet du matériel aux groupements des femmes maraichères de Boeing et Kokoro membre l’AFCLA

15 nov. 2013

imagePhoto de famille des six meilleurs maraichers devant leur lot composée de brouette, faucille et rateau. Photo: Christian Ndotah

Deux groupements féminins qui pratiquent le maraichage ont reçu le vendredi 15 novembre 2013 un appui en matériel et équipements pour exercer leurs activités. Cette remise s’est faite en présence du Directeur de cabinet du Ministre du Plan de la Coopération Internationale, le Professeur Joseph Mabingui, de la Directrice pays du PNUD, Madame Anne-Marie Cluckers et de madame Léa Ngaidama, Présidente de l’Association des Femmes Centrafricaines pour la Lutte contre l’Analphabétisme (AFCLA).

Les groupements des femmes maraîchères de Boeing et Kokoro sont composés de 50 personnes et sont membres de l’AFCLA créée en 2001. Madame Ngaidama a déclaré que « l’appui considérable et significatif du Programme des Nations Unies pour le Développement  (PNUD) va désormais les aider améliorer leur  condition de travail en cette période de  crise. En effet, le quartier Boeing a vécu des moments en septembre 2013 période durant laquelle tous les habitants avaient fui le quartier pour des raisons sécuritaires. Cette situation a affaibli davantage la capacité des populations à répondre à ses besoins de base. L’appui du PNUD est constitué de matériels agricoles (machettes, faucilles, brouettes, houe, râteaux pulvériseurs et de pousse-pousse) mais aussi de paires de bottes, d’imperméables pour travailler sous la pluie.

Les maraîchères de Boeing et Kokoro sont les principales pourvoyeuses en produits vivriers en approvisionnant les principaux marchés de Bangui avec des légumes. Une grande partie de leur culture leur permet de subvenir aux besoins quotidiens de leurs familles.

Madame Anne-Marie Cluckers a déclaré que cet apport  contribue à l’amélioration des conditions de vie des maraîchères pour un meilleur rendement de leurs cultures. Selon Mme Anne Marie Cluckers, « cette action  est un signe de solidarité et d’encouragement car nous avons été très impressionnés du courage et de la résistance dont ces deux associations de femmes font preuve. » et de poursuivre que « par cet acte, nous voulions aussi leur montrer notre solidarité et notre engagement à rester à leurs côtés. En démontrant et en rendant public les efforts faits par ces communautés elles-mêmes, nous espérons que d’autres pourrons suivre ».

Par cette même occasion des foyers améliorés ont été offerts pour permettront de faire la cuisine tout diminuant la consommation de charbon de bois et de contribuer à la réduction de la déforestation, des plants d’arbres fruitiers qui vous permettrons de contribuer au reboisement des espaces de cultures.