Crise en Centrafrique Message de Ban Ki-Moon à la population

14 déc. 2013

imageBan Ki-Moon Secretaire General des Nations Unies

Bonjour,

Ici Ban Ki-moon, le Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies.
Je suis profondément perturbé par ce qui se passe dans votre pays et je tiens à m'adresser à vous personnellement.
Vous êtes trop nombreux à vivre dans la peur et le pays est au bord de la ruine.
J'exhorte chacun d'entre vous à suivre la voie de la paix.
L'effusion de sang doit cesser.
Ne laissez pas ceux qui prêchent la haine diviser ce qui était uni.
Quels que soient votre confession ou votre milieu d'origine, vous partagez la même histoire et le même avenir.
Je demande aux dirigeants religieux et aux responsables locaux – qu'ils soient musulmans ou chrétiens – de se faire messagers de la paix.
Je demande aux autorités de transition de protéger les populations et de prévenir de nouveaux conflits.
Et pour tous ceux qui voudraient commettre des atrocités ou des crimes contre l'humanité, j'ai un message clair.
Le monde vous observe et vous aurez à répondre de vos actes.
L'Organisation des Nations Unies est résolue à aider votre pays à surmonter cette crise.
Vous n'êtes pas seuls et nous ne vous abandonnerons pas.
Des troupes françaises et africaines sont déjà déployées sur le terrain, et font œuvre utile.
D'autres contingents viendront bientôt les renforcer pour aider à rétablir l'ordre.
Nous nous employons à fournir des vivres, des abris et des médicaments.
Et nous resterons à vos côtés pour bâtir une paix durable et un meilleur avenir pour tous. »