Reçue par le Chef d’Etat de Transition, Madame Kaarina Immonen annonce la fin de sa mission en République centrafricaine

28 févr. 2014

imageMme Kaarina Immonen et Catherine Samba-Panza. Photo: Franck Bitemo

(Bangui, 28 février 2014) - La Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général de l’ONU, Coordonnatrice humanitaire et de développement des agences du système des Nations Unies et Représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en République centrafricaine, Mme Kaarina Immonen, a été reçue, ce vendredi, au Palais de la Renaissance par le Chef d’Etat de Transition, Madame Catherine Samba-Panza.

L’entretien a été l’occasion pour Mme Immonen d’informer la Présidente de Transition de la fin de sa mission en République centrafricaine et d’évoquer les chantiers réalisés ainsi que les nombreux défis qui se présentent au pays.

Mme Samba-Panza a salué l’important travail réalisé ensemble avec Mme Immonen, notamment dans le domaine de la création d’emplois et de l’assainissement, depuis sa nomination en qualité de Maire de la Ville de Bangui jusqu’à son investiture au plus haut sommet de l’Etat.

Les deux personnalités ont réaffirmé leur préoccupation commune pour la cause des femmes, des filles et des enfants qui payent le plus lourd tribut des violences dans le pays. « J’ai conscience qu’en tant que première femme à la tête de l’Etat centrafricain, les femmes attendent beaucoup de moi », a dit Mme Samba-Panza qui a recommandé la création d’un fonds et le développement d’un programme spécifique pour la prise en charge des besoins de cette catégorie particulièrement vulnérable de la population centrafricaine.

« Je pars rassurée de voir que la République centrafricaine a porté à sa tête une femme exceptionnelle dont la vision et l’engagement contribueront sans nul doute à sortir ce pays de la crise, et à ramener la paix et la sécurité, gage de son relèvement », a affirmé Mme Immonen au terme de l’entretien.

De nationalité finlandaise, Mme Immonen possède plus de 18 ans d’expérience dans les domaines de la prévention des conflits, des stratégies de relèvement au sortir d’un conflit, du développement et de la conduite d’opérations sur le terrain. Avant sa nomination en Centrafrique le 11 décembre 2012, elle a occupé différents postes au sein du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), y compris en tant que Coordonnatrice résidente de l’ONU et Représentante résidente du PNUD en Moldavie, de 2007 à 2012.

Mme Immonen a également été Représentante résidente adjointe du PNUD en Fédération de Russie et a assumé des fonctions similaires en Géorgie. Elle a commencé sa carrière en tant que « Administrateur auxiliaire » du PNUD au Congo, avant d’occuper plusieurs postes, toujours au sein du PNUD, au Viet Nam, au Rwanda, au Kenya et au Cambodge.

Mme Immonen quitte la République centrafricaine pour la République démocratique populaire du Laos, en Asie du Sud-Est, où elle occupera les fonctions de Représentante de l’ONU.

Contact/Information

Franck Bitemo (Coordination), e-mail : franck.bitemo@undp.org , cell. : +236 75011241.
Christian Ndotah (PNUD), e-mail : christian.ndotah@undp.org , cell. : +236 75505545.