Le Pnud renforce les capacités de 329 acteurs judiciaires et pénitentiaires centrafricains

1 févr. 2017

L'appui du Pnud en République Centrafricaine a permis la reprise de la chaine pénale grâce au renforcement des capacités dans les secteurs de la justice et des droits de l'homme

Le PNUD, en partenariat avec la MINUSCA et avec l’appui financier du Département d’Etat Américain, organise du 23 janvier au 31 mars 2017 des sessions de formations continues au profit des acteurs judiciaires et pénitentiaires centrafricains. 

329 acteurs judiciaires et pénitentiaires centrafricains, dont 123 magistrats de l’ordre judiciaire et administratif, 100 greffiers et secrétaires de parquet, et  106 agents pénitentiaires participent à ces sessions de formations.

Ces formations sont dispensées en binomes par : un pool de 11 formateurs centrafricains ayant bénéificié en juin 2016 d’une session de formation de formateur et une équipe de formateurs de l’ENAM du Bénin . Le PNUD a ainsi fait recourt à  l’ENAM du Bénin pour, d’une part,  apporter une expertise internationale pour le renforcement des capacités des acteurs judiciaires et, d’autres parts, renforcer la coopération à court, moyen et long terme entres les  ENAM de Benin et de Centrafrique. 

Par ailleurs, par la même occasion, le PNUD, la MINUSCA et l’Ambassade des Etats-Unis ont procédé, le 1er février dernier, à la remise officielle des travaux de réhabilitation des locaux de l’ENAM et des équipements au profit de ENAM pour une valeur de 462.750.000 FCFA (750.000 USD). 

Grâce à son soutien à travers le projet conjoint , le PNUD  apporte un appui technique et opérationnel à L’ENAM, qui dispose désormais des capacités nécessaires pour conduire des formations des acteurs judiciaires et pénitentiaires. Cet objectif  s’inscrit dans la volonté des Nations-Unies à contribuer au relèvement du système judiciaire centrafricain, notamment par l’amélioration des connaissances des acteurs judiciaires et pénitentiaires et par le renforcement des capacités opérationnelles de l’ENAM. 

Contact :

Gisèle Samvura - Officier de Projet
gisele.samvura@undp.org

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Centrafrique (République centrafricaine) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe