SDG 2
« »

Ces vingt dernières années, la croissance économique rapide et une meilleure productivité agricole ont permis de diviser par près de deux le nombre de personnes sous-alimentées. De nombreux pays en développement sont maintenant à même de répondre aux besoins alimentaires des plus vulnérables. L’Asie centrale, l’Amérique latine et les Caraïbes ont accompli des progrès considérables en vue d’éradiquer la faim extrême.

Ces progrès constituent une réussite notable en vue d’atteindre les cibles fixées par les premiers Objectifs du millénaire pour le développement. Malheureusement, la faim continue de freiner le développement de multiples pays. On estimait à 795 millions le nombre de personnes chroniquement sous-alimentées en 2014, à plus de 90 millions le nombre d’enfants de moins de 5 ans souffrant d’une insuffisance pondérale grave. Et une personne sur quatre souffre encore de la faim en Afrique.

Les Objectifs de développement durable visent à mettre un terme à la faim et à la malnutrition sous toutes leurs formes d’ici 2030, en faisant en sorte que toutes les personnes – notamment les enfants et les plus vulnérables – aient accès à une alimentation suffisante en quantité et en qualité, tout au long de l’année. Cela implique d’encourager des pratiques agricoles durables, d'améliorer les moyens d’existence et les capacités des petits paysans, de permettre une égalité d’accès à la terre, aux technologies et aux marchés. Cela implique aussi une coopération internationale pour assurer les investissements dans les infrastructures et technologies qui améliorent la productivité agricole.

Objectifs en action

Le PNUD en Indonésie

Autonomiser les agricultrices pour vaincre la pauvreté

Un facteur de succès pour rendre l'industrie  d'huile de palme durable en Indonésie consiste à combler l'écart entre les sexes. VOIR

Le PNUD en Azerbaïdjan

Verts herbages et pâturages : une pastorale azéri

Une gestion durable des pâturages permet d'améliorer la fertilité des sols et des forêts, et de prévenir l‘érosion et les glissements de terrain. VOIR


Le PNUD au Mali

Le pouvoir des femmes

L'adaptation du Mali aux changements climatiques passe par l'autonomisation des femmes. L'énergie durable et un meilleur accès à l'eau leur en donnent les moyens. VOIR