Femmes et filles en pleine formation

17 femmes et filles formées à la construction et à l’utilisation des cuiseurs solaires : une première en République centrafricaine

Les 16 au18 mars et 8 au 14 mai, soit pendant 10 jours, un groupe de 17 personnes femmes et filles des écoles de métiers et des lycées techniques ont été formées à la construction et utilisation du cuiseur solaire à Bangui.

« Au nom du gouvernement, le représentant du Ministre de l’énergie participant à la cérémonie d’ouverture de l’atelier a salué l’initiative qui cadre bien avec les objectifs du pays : la lutte contre la pauvreté, la déforestation et le réchauffement climatique, qui sont des réalités actuelles. La promotion de l’autonomisation économiques des femmes et la protection de l’environnement est une contribution importante à l’atteinte de ces objectifs »

Qu’est-ce que le cuiseur solaire ?

On l’appelle aussi four solaire ou cuisinière solaire, « c’est un système de chauffage ou de cuisson fondé sur la capture des rayonnements lumineux émis par le Soleil, leur transformation en chaleur puis l'utilisation de cette chaleur pour le chauffage ou la cuisson des aliments. Ne nécessitant ni énergie électrique, ni fossile, la propagation de ce principe permettrait de freiner la déforestation due à la collecte du bois pour la cuisson des aliments dans des régions du monde, où les populations sont déjà en état de pénurie énergétique »

Quels en sont les avantages ?

Le cuiseur solaire présente des avantages entre autres de prendre en compte i) les préoccupations environnementales. Les effets du changement climatique de plus en plus visibles sur tout le continent, il est important de commencer à encourager l’utilisation d’énergies propres, telles que l’énergie solaire. ii) les finances des ménages, car permet de réaliser des économies destinées à l’achat de bois ou charbons de cuisons iii) préserve la santé des femmes et des filles contre les maladies susceptibles d’être causés par la fumée iv) Cette initiative répond également aux besoins de réduire la pénibilité des femmes dans la recherche de bois de chauffe et qui souvent  les exposent à des  violences basées sur le genre et plus particulièrement des violences sexuelles dans les zones non sécurisées du pays.

« Dans son mot de clôture de l’atelier de formation, Madame Ginette Magale, représentant la composante genre du PNUD à la cérémonie, souligne que l’acquisition de cette technologie sera primordiale pour la République Centrafricaine en général, et pour les femmes en particulier afin de perpétuer la technique de fabrication de cuiseurs solaires, de renforcer l’autonomie des femmes et leur capacité à préserver un environnement avec lequel elles sont les premières à interagir. »

A la fin de la formation, une démonstration de cuisson et une dégustation des aliments cuits par les cuiseurs solaires ont clôturé cette activité.

Christine Meta Mpinda, Spécialiste Genre, PNUD- RCA

Icon of SDG 01 Icon of SDG 02 Icon of SDG 04 Icon of SDG 05 Icon of SDG 08 Icon of SDG 10

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Centrafrique (République centrafricaine) 
Aller à PNUD Global