Le Japon met à disposition un milliard deux cent cinquante millions (1.250.000.000) de FCFA pour soutenir le processus électoral en République Centrafricaine

Bangui, le 17 juin 2020 –Le Gouvernement du Japon vient de consentir une contribution d’un milliard deux cent cinquante millions (1.250.000.000) de FCFA dans le cadre de l’appui aux élections 2020- 2022 en Centrafrique. Le financement contribuera de manière significative à appuyer les opérations électorales à travers le pays, renforcer les capacités opérationnelles de l’Autorité Nationale des Elections (ANE), et contribuer à l’éducation civique des citoyens en vue d’élections apaisées, crédibles et transparentes.

A cette occasion, l’Ambassadeur du Japon au Cameroun, accrédité aussi en République Centrafricaine, son Excellence Monsieur Tsutomu OSAWA a déclaré : « Comme vous le savez, pour que s’établissent la paix et la stabilité, qui sont les prémisses du développement d’un pays, la démocratie est indispensable. A cet effet, je n’ai aucun doute que les prochaines élections constitueront une charnière importante pour l’ancrage de la démocratie, la paix et la stabilité au pays. »

Mme Natalie Boucly, Représentante Résidente du PNUD de son côté a félicité l’effort du Gouvernement du Japon et a souligné que «la signature de cet Accord témoigne de la constante sollicitude du Japon pour le Gouvernement de la République Centrafricaine et au-delà, pour la population centrafricaine qui aspire à la paix dans un pays plus stable. »

En 2019, lors de la 7ème Conférence Internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD7), à laquelle Son Excellence Monsieur Faustin-Archange Touadéra, Président de la République centrafricaine, avait participé, le Japon a annoncé la “NAPSA”, soit, la « Nouvelle approche pour la paix et la stabilité en Afrique ». Avec ce concept “NAPSA”, le Japon apporterait son soutien aux efforts propres de l’Afrique dans la résolution des conflits, et aussi dans le renforcement des institutions et de la gouvernance, y compris les systèmes judiciaires, administratifs et législatifs. La Centrafrique est un des premiers pays à bénéficier de la “NAPSA”.

Le nouveau projet du Gouvernement Japonais sera géré et mis en œuvre par le PNUD en Centrafrique dans le cadre du processus électoral soutenu par d’autres partenaires et le PNUD lui-même. Ce projet renforce le Projet d’Appui au Processus Electoral en Centrafrique (PAPEC), mis en place à la demande du Gouvernement centrafricain, qui a formellement sollicité le support du système des Nations Unies pour l’organisation des élections générales et les élections locales. Le document du PAPEC a été signé le 5 Septembre 2019 par le Ministre de l’Economie et du Plan, la Présidente de l’Autorité Nationale des Elections (A.N.E) et la Représentante Résidente du PNUD.

 

Pour plus d’information :

Sidi Diawara, Conseiller Technique Principale du projet d’Appui au Processus Electoral en Centrafrique (PAPEC), sidi.diawara@undp.org, 75586263

Yolanda Romero, Chargée de communication et rapportage, yolanda.romero@undp.org 75344929

Icon of SDG 11 Icon of SDG 16 Icon of SDG 17

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Centrafrique (République centrafricaine) 
Aller à PNUD Global