Elections législatives du 23 Mai 2021 en République Centrafricaine. Photo : PNUD Centrafrique

Les électeurs d’une cinquantaine de circonscriptions électorales étaient invités le 23 mai 2021, à élire leurs députés en Centrafrique, après les scrutins du 27 décembre 2020 et du 14 mars dernier. Sur les 50 circonscriptions électorales concernées par ces législatives, huit organisaient le 1er tour ; certaines comme Bakouma dans la Préfecture de Mbomou, votaient simplement pour la première fois, tandis que d’autres reprenaient les scrutins du 14 mars dont les résultats ont été annulés par la Cour Constitutionnelle. Quarante-deux (42) circonscriptions organisaient le 2eme tour et 682.582 électeurs devaient prendre part au vote.

A Bangui, la capitale centrafricaine, les deux (2) circonscriptions concernées par ce scrutin, toutes situées dans le 3ème arrondissement, 21.329 électeurs étaient appelés aux urnes pour un second tour.

Le scrutin de ce 23 mai 2021 s’est déroulé dans le calme . Photo : PNUD Centrafrique

Comme pour les précédents scrutins, le PNUD, à travers le Projet d’Appui au Processus Electoral de Centrafrique (PAPEC), aura substantiellement contribué à la réussite de ces élections, aussi bien sur le plan technique que financier.

En effet, l’éducation civique et la sensibilisation ont continué dans les circonscriptions électorales concernées, à travers les organisations de la société civile partenaires d’exécution du PAPEC . Cette campagne a également continué sur les radios communautaires partenaires et radio NDeke Luka, avec la diffusion des messages de mobilisation des électeurs en français et en langues locales.

En prévision des scrutins, le PNUD aura doté l’Autorité Nationale des Elections (A.N.E) des bulletins de vote, des imprimés électoraux et de 850 flacons d’encre indélébile pour l’ensemble des bureaux de vote concernés. En plus, le PNUD a procédé à l’impression de 5.523 guides pratiques à l’usage des membres de bureaux de vote et de 300 affiches destinées à être placardées devant les bureaux de vote, en vue de l’information des électeurs sur le circuit du vote et comment voter. Le PNUD a aussi assisté dans l’organisation de la logistique dite secondaire, c’est-à-dire l’acheminement du matériel sensible et non sensible dans tous les 2.063 bureaux de vote et leur récupération après le vote.

Le PNUD a aussi procédé au paiement des primes des 6.189 membres de bureau de vote déployés pour l’occasion, ainsi que les indemnités des 305 membres de chacun des 61 démembrements de l’A.N.E. qui sont restés fonctionnels pour mener à bien les opérations.

Réception des bulletins de vote et des feuilles de résultats . Photo : PNUD Centrafrique

Dans l’ensemble, les législatives du 23 mai 2021 se sont déroulées dans le calme, malgré quelques perturbations occasionnées, en début de matinée, par des hommes armés dans certaines localités, sans interrompre les opérations de vote.

Après les opérations de terrain, le PNUD restera fortement impliqué en termes de soutien technique et logistique, dans le processus de réception et de traitement des résultats des votes au Centre de Traitement des Données (CTD) de l’A.N.E. En effet, au lendemain du scrutin, un dispositif technique de compilation et de traitement des résultats a été déployé au CTD où les techniciens recrutés par le PNUD/PAPEC procèdent à la saisie des résultats.

Démarrage des opérations de saisie des résultats au CTD . Photo : PNUD Centrafrique

A propos du PAPEC

Le PAPEC est le projet d’appui au processus électoral en Centrafrique initié à la suite d’une sollicitation formelle du Gouvernement Centrafricain qui a saisi les Nations Unies pour une assistance électorale internationale dans le cadre de la préparation et la tenue des élections de 2020 et 2021. Le projet a pour but d’accompagner l’Autorité Nationale des Élections (A.N.E) et les autres institutions engagées dans le processus électoral afin de mener à bien l’ensemble  du cycle électoral (élections présidentielle, législatives et locales).

Le financement du PAPEC est assuré par un panier commun appelé Basket Fund auquel les pays et institutions intéressés contribuent. L’Union Européenne est la plus grande contributrice avec plus de 16 millions de dollars. Le PNUD en est le deuxième contributeur. L’Etat Centrafricain, la MINUSCA, le Royaume Uni, l’Allemagne, la France, le Royaume du Maroc ont également contribué au Basket Fund. Une autre contribution est celle du Japon qui a appuyé le processus électoral en finançant un projet paralèlle au Basket Fund.  

Pour plus d’information sur le PAPEC et l’appui du PNUD au processus électoral :

M. Sidi Mohamed Diawara
Conseiller Technique Principal du PAPEC
Tel : +236 75 58 62 63 / +236 72 30 11 21
E-mail: sidi.diawara@undp.org
Skype : sdiawara631 / Twitter : @sidikalfa

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Centrafrique (République centrafricaine) 
Aller à PNUD Global